Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Le Président IBK reçoit l’Ambassadeur d’Algérie au Mali en fin de mission

Par kibaru

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta a reçu en audience, le mardi 16 février dernier, l’Ambassadeur de la République Populaire Démocratique d'Algérie, Nourredine Ayadi en fin de mission. Cette audience intervient quelques jours après que le diplomate soit élevé par les plus hautes autorités du Mali au rang de Commandeur de l’Ordre national, qui est la plus haute distinction dans le pays. Ce, pour avoir conduit avec brio et abnégation le processus d’Alger ayant abouti à un accord pour la paix et la réconciliation au Mali signé par toutes les parties en juin 2015. Ainsi, après de bons et loyaux services rendus pour le raffermissement des relations d’amitié et de coopération entre l’Algérie et le Mali, SEM Ayadi NOUREDDINE s’apprête à regagner son pays.

Le Président IBK et son hôte ont saisi l'occasion de cette audience pour évoquer les bonnes relations et la fructueuse coopération que l’Algérie et le Mali entretiennent.
Les deux personnalités ont particulièrement évoqué le processus de paix en cours enclenché grâce aux pourparlers qui se sont tenus dans la capitale algérienne.
Le diplomate algérien a notamment salué le leadership du Président KEITA ainsi que les efforts personnels qu’il a déployés dans la recherche de la paix. Le diplomate algérien a aussi rappelé que la situation au Mali interpelle toute la communauté internationale, rejoignant en cela les analyses pertinentes des autorités maliennes.
Le diplomate algérien reconnait que le processus de paix a engrangé des progrès importants. Toutefois, il convient que cela ne devrait pas faire perdre de vue l’objectif final recherché qui est le retour définitif de la paix, de la sécurité et la restauration de l’intégrité territoriale du Mali.

Enfin, SEM Ayadi NOUREDDINE a exprimé sa gratitude aux autorités et au peuple malien pour l'avoir adopté pendant son séjour. Il dit partir du Mali avec de très bons souvenirs et espère y revenir très bientôt.

Il convient de rappeler que l’Ambassadeur d’Algérie au Mali, Nourredine Ayadi a pris fonction en 2009. Il devait partir en 2012 mais en raison de la crise multidimensionnelle que le Mali a connue, les plus hautes autorités de son pays ont décidé de le maintenir. Et c’était à juste titre puisqu’il a été l’un des plus grands artisans de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali. Il a été nommé le mercredi 23 décembre 2015 comme nouvel ambassadeur d’Algérie à La Haye, aux Pays-Bas. Son remplaçant est déjà connu en la personne d’un autre diplomate chevronné Chebihi Boualem. Ce dernier était jusque-là chargé d’études et de synthèse (CES) auprès du ministre délégué algérien chargé des affaires Maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel. Lui, aussi, a suivi de très près les pourparlers de paix de paix inter-Maliens et connait très bien le dossier.