Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Mali-UAE : Signature d'un protocole d'accord pour la suppression réciproque du visa pour les passeports diplomatiques

Par kibaru

Le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop et son homologue des Émirats arabes unis Son Altesse Sheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan ont signé un protocole d'accord relatif à l'exemption de visas des détenteurs de passeports diplomatiques entre le Mali et les Emirats Arabes Unis.

Le renforcement des relations d’amitié et de coopération bilatérales dans tous les domaines était au cœur d’une réunion de travail qui a regroupé les deux parties dans les locaux du ministère des Affaires étrangères à Abu Dhabi. L’occasion a été mise à profit pour discuter de plusieurs questions régionales et internationales d'intérêt commun ainsi que la situation régionale actuelle.

Son Altesse Sheikh Abdullah a souligné la volonté des EAU de renforcer les liens de coopération conjointe entre les deux pays.

Son Altesse a également souligné le désir des EAU d'améliorer ses relations avec les pays africains amicaux et ses efforts pour ouvrir des horizons de coopération plus vastes dans des domaines qui servent ses efforts de construction et de développement.

De son côté, le ministre Abdoulaye Diop a insisté sur le désir de renforcer et de développer les liens de coopération conjoints entre les deux pays dans divers domaines. Pour lui, cet accord qui porte spécifiquement sur la suppression réciproque des visas entre les deux pays pour ce qui concerne l’utilisation des passeports diplomatiques, permettra la fluidité de circulation entre les personnes qui sont au cœur de la coopération entre les EAU et le Mali.

Ces déclarations interviennent en marge de la visite effectuée par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta aux Emirats Arabes Unis, du 18 au 20 juillet dernier. L’occasion pour lui de remercier les autorités émiraties pour livrer gracieusement au Mali 80 véhicules 4x4 (dont 40 blindés) et des tentes climatisées pour la bonne tenue du sommet Afrique-France, de janvier dernier. Le tout pour un coût de plus de 50 milliards de francs CFA. Par ailleurs, il a également appelé les autorités émiraties à soutenir l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel dont l’une des missions est de lutter contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière.